Avez-vous l’envie d’effectuer votre séjour touristique aux États-Unis ? Représenté par 50 États, les uns aussi riches que les autres, le pays de l’Oncle Sam est manifestement la Nation la plus attractive du monde. En effet, s’il est de notoriété que cet ensemble est la première puissance économique, militaire et technologique du monde, les États-Unis possèdent également un très grand palmarès culturel et touristique. De sa côte pacifique à sa côte atlantique, de la frontière avec le Canada à sa frontière avec le Mexique, faites de votre séjour aux États-Unis un moment unique. À cet effet, voici 10 conseils pour bien vous organiser.

Comment partir ? Le visa ou l’ESTA


Partir en vacances aux États-Unis est relativement simple pour les ressortissants de pays n’ayant pas de problèmes majeurs avec les USA. À cet effet, si vous avez votre visa, vous pourriez vous rendre sans aucun souci aux États-Unis et passer de bons moments. Les choses sont encore plus simples pour les pays bénéficiant d’une exemption de visa US. Ainsi, à l’instar de la France, ce sont 36 pays qui peuvent voir leurs nationaux se rendre aux États-Unis sans visa, mais avec une demande d’ESTA. Cette dernière se définit comme étant le système électronique d’autorisation de voyage et est très adaptée pour votre séjour touristique. D’une validité de 24 mois, elle permet à son détenteur de pouvoir effectuer un séjour de 90 jours à chaque voyage aux États unis. Comment obtenir l’ESTA ? Avec plus de renseignements sur France ESTA, il est néanmoins important de savoir que cette demande se fait en ligne au prix de 14 $ US. En outre, elle se fait environ 72 heures au minimum avant votre départ pour les États-Unis. Cela dit, vous pouvez être rassuré que vous veniez de franchir un tout premier pas dans votre envie de découvrir le pays de Kennedy, de Lincoln ou encore d’Obama.

Comment partir ? Prendre un billet d’avion aller-retour

Après la procédure pour l’obtention de l’ESTA, le billet d’avion est apparemment votre second passeport puisque sans lui, vous restez certainement en France. À cet effet, lors de l’achat de votre billet d’avion, vous devriez prendre en compte aussi bien l’aller que le retour. N’oubliez donc pas que l’ESTA vous permet de rester sur le sol américain durant 90 jours exactement. Mais, bien avant l’achat du billet, quelles sont les compagnies aériennes qui desservent les USA depuis la France ? En effet, elles sont nombreuses, mais les plus connues sont : Air France-KLM ; Virgin Atlantic ; British Airways ou encore Delta. Ces dernières desservent pour environ 40 % la ligne Paris–New-York. Néanmoins, d’autres destinations en direction de Paris sont aussi desservies, à l’instar de Los Angeles, Miami, San Francisco, Chicago ou encore Washington DC. Par ailleurs, le prix du billet d’avion varie en fonction du moment où vous l’achetez. Ainsi, un billet acheté dans les dernières 72 heures avant votre départ peut vous couter très cher, quelle que soit la compagnie (environ 230 euros).

Il est conseillé de payer son billet 3, 4 voire 6 mois à l’avance. Vous aurez l’occasion donc de confronter les offres des diverses compagnies et, dans une certaine mesure, de bénéficier des nombreuses offres promotionnelles en ligne.

Par ailleurs, il faut que vous le sachiez, un vol France-Etats-Unis dure en moyenne 11 h pour environ 7132 km. Paris–New-York, l’itinéraire le plus populaire dure 8 h 8 min ou 8 h 15 min en fonction des compagnies.

Où partir ? Faire ses choix à l’avance

Le choix préalable des lieux à visiter est vraiment important. En effet, les États-Unis sont une fédération de 50 Etats + Porto Rico qui offrent une grande diversité touristique. À titre d’exemple, le Texas à lui seul dépasse la superficie de la France Métropolitaine, et les États unis à eux seuls disposent d’un espace terrestre équivalent à celui de l’Europe entière. De ce fait, se rendre aux États-Unis nécessite une préparation particulière en ce qui concerne vos destinations. Ainsi, puisque vous ne pourriez visiter cet immense territoire en un seul séjour touristique, voici alors une bonne façon de prioriser votre escapade :

Les villes : Aller aux États-Unis sans aller dans certaines villes peut s’avérer être un gâchis. À cet effet, pour ce premier séjour touristique, vous pourriez choisir de faire une descente dans deux ou trois villes de cet immense pays. À cet effet, Las Vegas, capital mondial des jeux, ou encore Los Angeles sont des destinations à considérer ;

Les parcs de l’ouest des États-Unis : Si vous recherchez des endroits aux États-Unis où vous pourriez admirer les spectacles de la nature, ce sont bien dans les magnifiques et célèbres parcs de l’Ouest américain. Ainsi, du Yellowstone au Yosemite National Park en passant par le célèbre Monument Valley, faites-vous plaisir sans vous disperser ;

Les grandes maisons de loisir : S’il y a bien un endroit au monde où l’industrie du loisir est la plus florissante, c’est bien les États-Unis. À cet effet, de Hollywood à Walt Disney, faites de votre séjour un instant de découvertes de ces espaces mondialement connus ;

Les parcs de loisir : A côté des grandes maisons de loisir se trouvent les parcs de loisir. Et si vous voulez avoir une idée de ce que ça peut être, Orlando dans l’État de Floride est une destination que vous ne devriez également pas rater sous aucun prétexte.

Quand partir ? Choisir entre la haute saison ou la basse saison touristique

Si vous envisagez de partir en vacances aux USA, vous devez impérativement bien choisir le moment de votre départ. Vastes comme 17 fois la France, les États unis sont caractérisés par un climat très varié de l’Est à l’Ouest et du Nord au Sud. Cependant, on peut distinguer trois grandes particularités climatiques sur cet immense territoire : l’Est américain, l’Ouest américain et l’État de Floride.

L’Est américain : Il s’agit de la côte atlantique des États-Unis. Ici, vous pourriez manifester de l’intérêt pour certaines villes comme Boston ou encore New York. À cet effet, vous devez savoir que sur cette partie des États-Unis, l’hiver est un peu plus rigoureux. Pouvant atteindre jusqu’à -10 ° c entre décembre et mars, les meilleurs moments pour débarquer sur la côte est des États-Unis sont situés entre le mois de mai et celui d’octobre, avec juillet, aout et septembre comme périodes de haute saison touristique.

L’Ouest américain : Partir dans l’Ouest américain et visiter des endroits comme la Death valley ou encore le Yosemite National Park est possible toute l’année. En effet, dans cette partie de l’Amérique, si l’on peut tomber sur des hivers parfois embarrassants (cote de Californie), c’est bien moins que ce qu’on peut traverser sur la cote est. D’ailleurs, nombreuses sont les personnes qui préfèrent visiter l’Ouest américain en hiver. Car, ne l’oublions pas, les températures peuvent atteindre 50 ° c en été à la Death Valley. Néanmoins, voici les mois les plus favorables de l’année pour une escapade dans l’Ouest américain : avril ; mai ; juin ; juillet ; aout ; septembre ; octobre et novembre. Afin d’éviter la haute saison touristique puisque les Américains aussi seront en vacance et sont nombreux à voyager, Octobre et novembre ou encore avril, mai et juin sont des moments propices pour faire son voyage.

La Floride : Surnommée Sunshine State par les Américains eux-mêmes, il fait extrêmement chaud en Floride. À cet effet, ne soyez pas surpris que dans cet État des États-Unis la période de haute saison touristique soit en hiver. Ainsi, alors que de nombreux touristes fuiront l’Est américain pour son hiver rigoureux entre janvier et mars, la Floride est bondée de visiteurs, et les prix des logements galopent. Septembre et octobre sont propices pour un voyage apaisé avec moins d’affluences touristiques.

Combien de temps passer ? Établir le nombre de jours à faire

Envie de partir aux États-Unis ? Alors que vous avez déjà ciblé les endroits que vous auriez à visiter, c’est l’occasion de déterminer le temps que prendra votre séjour touristique.

Si vous disposez d’un ESTA, vous avez donc un acompte de 90 jours à partir du moment où vous entrez sur le territoire des États-Unis.

En outre, d’autres facteurs peuvent influencer votre temps de séjour sur le sol américain. Il s’agit de votre passeport par exemple. En effet, si celui-ci devait s’expirer dans un bref délai, cela pourrait vous amener à faire le moins de temps possible aux États-Unis, afin de respecter le délai d’expiration. Néanmoins, le plus grand facteur pouvant influencer votre temps de séjour est votre budget, un aspect qui sera abordé dans le paragraphe suivant.

Quel budget prévoir ? Faire le calcul de toutes les dépenses possibles

Faire un bon séjour touristique aux États-Unis, c’est définir un budget conséquent. À cet effet, un voyage aux pays de l’Oncle Sam ne s’improvise pas. Il se prépare de longue date. Ainsi, votre budget doit considérer deux points essentiels : le budget de départ et d’arrivée et le budget journalier une fois aux États-Unis.

Pour le budget de départ et d’arrivée : il s’agit du prix du billet d’avion. Et comme il a été dit au troisième paragraphe de ce texte, un billet aller-retour est ce qu’il vous faut pour un séjour touristique. Non seulement cela sera exigé par la douane américaine, mais c’est également un bon moyen de pression pour ne pas se disperser lors de son aventure.

Pour le budget journalier : il s’agira de prendre en compte les points suivants :

  • le logement : vous avez le choix entre une maison d’hôte, un hôtel, un lodge, un bed and breakfast, etc. ;
  • le transport : pour vos déplacements à l’intérieur d’un État ou entre deux États, vous auriez besoin de moyen de transport. Vous avez le choix entre prendre les bus locaux, louer un véhicule, une moto ou même un vélo. Les longues distances à l’intérieur des États-Unis nécessiteront un déplacement en avion ;
  • la nourriture ;
  • les activités touristiques : la visite des musées, parcs et autres lieux de loisirs se paie ;
  • les souvenirs/shopping : on ne manque pas de quoi apporter en souvenir à la maison aux États-Unis.

Ces différents points pris en compte, vous pourriez boucler votre budget. Il est essentiel de savoir qu’un budget de voyage peut varier d’un individu à un autre, du nombre de personnes effectuant le voyage, mais aussi de la destination et du moment du voyage au sein des États-Unis.

Comment partir ? Bien préparer sa valise

Apparemment banal, ce point est pourtant capital lorsque vous voulez voyager. À cet effet, quelques jours avant votre voyage, il est important que vous ayez fini d’apprêter vos valises. Ces dernières peuvent être gardées avec vous dans l’avion ou placées dans la soute. Considérant que la plupart de ceux qui font un voyage touristique se déplacent au minimum avec deux valises, sachez que vous devez prendre en compte les paramètres suivants : votre valise à main ou votre sac à main ne doit pas dépasser 56 cm de long, 45 cm de largeur et 25 cm de hauteur.

Votre bagage en soute ne doit guère dépasser 23 kg et doit mesurer 157 sur 158 cm au maximum. Aussi, il est essentiel que vous rangiez bien vos affaires dans vos différentes valises.

Ces dernières seront fouillées par la douane… Ici, pour votre sécurité, il est conseillé d’opter pour des cadenas de type TSA, plus faciles à ouvrir et offrant une bonne sécurité. Enfin, évitez de transporter avec vous tout objet dangereux, des stupéfiants… Bref, évitez tout ce qui peut vous compromettre.

Où partir ? Établir son roadbook

Avant de voyager aux États-Unis, prenez votre temps pour bien tracer votre itinéraire. À cet effet, après avoir bien identifié les lieux que vous désirez visiter, utilisez une carte pour créer un itinéraire parfait afin de faciliter votre séjour touristique. En outre, vous pourriez mettre en place un calendrier précis, comme celui-ci, pris sur la toile :

J1 : arrivée à Phoenix et récupération de la voiture

J2/J3: Sedona (Oak Creek Canyon, Bell Rock, Slide Rock State Park)

J4/J5 : Réserve Hopis

J6 : Canyon de Chelly

J7 : Monument Valley

J8 etc.

L’avantage d’une telle stratégie est que vous gagnez en temps et en argent.

Comment partir ? Garder un peu de liquidité sur soi

Il est toujours bien de garder un peu de liquidité sur soi en partant aux États-Unis. Néanmoins, la carte bancaire est beaucoup plus indiquée pour vos différentes opérations. Elle est acceptée un peu partout aux États-Unis. Les commissions prélevées par les banques sont quant à elles de 2 % du montant retiré. En outre, il convient de rappeler que les dollars que vous aurez rapportés de la France vous serviront à payer certainement les pourboires dans les restaurants. Aux États-Unis, c’est une habitude lorsque vous êtes satisfaits des services d’un bar de verser 15 % du montant de vos dépenses en guise de pourboire.

Comment partir ? N’oubliez pas d’avoir une bonne assurance voyage

Cela est très important ! En effet, pour vos vacances aux USA, il est nécessaire que vous souscriviez à une assurance voyage internationale. Car, faudrait-il le rappeler, on est jamais à l’abri des maladies et autres accidents. Ainsi, un contrat d’assurance voyage vous garantit outre-Atlantique une couverture complète dite « multirisque ». Cela est d’autant plus important dans la mesure où, lorsque vous êtes hors du territoire européen, votre sécurité sociale ou votre mutuelle santé ne sont plus tenues au moindre remboursement par votre assureur français.

PARTAGER
Article suivantQuelles démarches et formalités effectuer avant tout voyage aux USA ?
Sarah
J'habite Villefranche de Conflent depuis toujours. J'espère que mes articles vous inciteront à venir visiter notre beau village !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here